Mali : Amnesty International et le HRW dénoncent les violences commises par l’armée malienne

 

7 juin 2013

Mali : Amnesty International et le HRW dénoncent les violences commises par l’armée malienne

HRW et Amnesty International dénoncent aujourd’hui les exactions commises par l’armée malienne depuis le début de l’intervention française en janvier dernier. « Des civils font partie des dizaines de personnes tuées, torturées et disparues, y compris en détention, depuis le lancement de l'intervention de l'armée française il y a cinq mois », déplore Amnesty International dans un rapport. « Le bilan des forces de sécurité maliennes en matière de droits de l'homme est simplement terrible. Elles continuent à violer les droits de l'homme, sans crainte apparente d'en être tenues responsables », poursuit l’ONG. Corinne Dufka, chercheuse à HRW, souligne pour sa part dans un rapport rendu public aujourd’hui que « les exactions commises récemment par les deux camps et la reprise des combats près de Kidal, mettent en évidence la nécessité urgente que les militaires maliens et les combattants rebelles respectent les lois de la guerre ». Hier, le porte-parole de l’armée malienne, le colonel Souleymane Maïga, a annoncé le déploiement de 50 soldats maliens dans la ville de Kidal afin d’y mener une mission de reconnaissance en vue d'une offensive contre le MNLA. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA MISMA