Mali: Ban Ki-moon s'inquiète de la menace islamiste et du manque de préparation de la MINUSMA

 

9 juin 2013

Mali: Ban Ki-moon s'inquiète de la menace islamiste et du manque de préparation de la MINUSMA

Selon un rapport dont l'AFP a obtenu une copie aujourd'hui, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon estime que les islamistes liés à al-Qaïda présents au Mali restent une menace pour l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest et s'inquiète du manque d'entrainement et d'équipement de la MINUSMA, qui doit prendre le relais de la MISMA en juillet. Selon le Secrétaire général, même si les groupes islamistes armés « ont perdu l'avantage tactique et une grande partie du sanctuaire auquel ils ont eu accès pendant des années dans le nord du Mali » suite à l'intervention française, ils « conservent la capacité de faire peser une menace importante » et « ont toujours des réseaux de soutien et des structures de recrutement ». Il souligne qu'il « est important de garder à l'esprit le danger représenté par des éléments armés qui se déplacent vers des pays voisins pour mener des attaques terroristes et participer à des activités criminelles ». Ban Ki-moon craint également que la MINUSMA ne doive faire face à des actions de guérilla auxquelles elle ne serait pas préparée. Il met en avant le manque de matériel et d'entraînement des troupes ouest-africaines déjà au Mali. Les forces africaines ont disposé d'une « période de faveur » de quatre mois pour atteindre les normes de l'ONU, relève-t-il. Cependant, « un gros effort devra être fait pour combler les manques » en équipement et en formation, notamment sur les hélicoptères d'attaque, d'avertir M. Ban. (Source: AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA MISMA