Mali : Compaoré a soumis un nouveau projet d'accord

 

10 juin 2013

Mali : Compaoré a soumis un nouveau projet d'accord

Le médiateur de l'Afrique de l'Ouest pour la crise malienne, le président burkinabè Blaise Compaoré, a présenté aujourd’hui au gouvernement malien et aux rebelles touareg qui occupent Kidal un nouveau projet d'accord ayant pris en compte leurs observations, espérant qu’il sera adopté demain. Les touareg du MNLA et du HCUA ont « demandé quelques heures pour retourner faire un compte-rendu à leur base et à leurs mandants afin de pouvoir revenir demain (mardi) pour l'adoption finale de ce document », a expliqué le chef de la diplomatie burkinabè, Djibrill Bassolé. La médiation « a travaillé en particulier sur la question du déploiement des forces armées maliennes dans la région de Kidal » en vue de permettre la tenue à Kidal de la présidentielle prévue le 28 juillet dans tout le Mali, a-t-il souligné, affirmant que « nous avons obtenu un accord sur le principe pour un retour pacifique, réussi des forces maliennes en même temps que de l'administration d'Etat et des services sociaux de base au Nord-Mali ». « Le projet d'accord prévoit de créer une commission mixte de sécurité réunissant les deux camps pour déterminer les modalités de retour de l'armée et surtout pour créer le bon esprit », de spécifier M. Bassolé. Parmi les autres questions sur lesquelles les deux parties se sont entendues figurent le respect de l'intégrité territoriale du Mali et de la laïcité de l'Etat ; toutefois, Bamako refuse toujours l'utilisation du terme Azawad dans le document final. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA MISMA