Haïti : ONU préoccupée par l’expulsion de 120 à 150 familles de Port au Prince

 

11 juin 2013

Haïti : ONU préoccupée par l’expulsion de 120 à 150 familles de Port au Prince

La Coordonnatrice par intérim des affaires humanitaires de l'ONU en Haïti, Sophie de Caen, s’est dit hier préoccupée par le déplacement forcé de 120 à 150 familles vivant dans le camp Bristou à Port au Prince. « La destruction des tentes, qui a démarré le 4 juin, a été menée avec l'aide d'un tracteur et s'est poursuivie dans la nuit », explique Mme de Caen dans un communiqué. « Bien que le camp se situe sur un terrain privé, les témoins ont souligné que l'éviction n'avait pas été orchestrée par le propriétaire lui-même. Une cinquantaine de tentes ou abris restaient sur les lieux après la destruction du camp », poursuitMme de Caen. Selon l’ONU, 1028 familles haïtiennes, soit près de 3 500 personnes, ont déjà été expulsées de quatre camps de réfugiés depuis le début de l’année. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH