ONU : les enfants demeurent les premières victimes des nouveaux confits, selon un rapport

 

17 juin 2013

ONU : les enfants demeurent les premières victimes des nouveaux confits, selon un rapport

La Représentante spéciale de l’ONU pour les enfants dans les conflits armés, Leila Zerrougui, a déclaré aujourd’hui que l’évolution de la nature et des tactiques des conflits crée des menaces sans précédent pour les enfants impliqués dans les conflits armés. « À mesure que les nouveaux conflits ont émergé ou se sont approfondis au cours des derniers 18 mois, les enfants continuent à payer un lourd tribut, peut-être le plus lourd », a-t-elle affirmé devant le Conseil de sécurité. « L’absence de frontière claire et d’opposants identifiables, ainsi que l’utilisation croissance de tactiques de terreur, ont rendu les enfants plus vulnérables », a-t-elle ajouté, indiquant que, tout comme lors des années précédentes, la plupart des parties qui recrutent des enfants sont des acteurs non-étatiques et qu’il était essentiel de trouver de nouvelles manières pour résoudre ce problème. Mme Zerrougui présentait devant le Conseil de sécurité le dernier Rapport du Secrétaire général sur les soldats dans les conflits armés. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

ONU