Géorgie : l’OTAN demande à la Russie de ne pas recourir à la force

 

27 juin 2013

Géorgie : l’OTAN demande à la Russie de ne pas recourir à la force

Le Secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen a demandé aujourd’hui à la Russie de respecter les accords de paix signés après le conflit de 2008 et de ne pas recourir à la force contre la Géorgie. « L'OTAN soutient la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie dans ses frontières internationalement reconnues. Le nouveau pouvoir (géorgien) s'applique encore plus que les autorités précédentes à améliorer les relations avec la Russie, et l'OTAN salue ces efforts. Nous saluons l'engagement de la Géorgie sur le non-recours à la force et appelons la Russie à une démarche réciproque », a déclaré M. Rasmussen. Il a toutefois à nouveau dénoncé l’installation, à la fin mai, d’un barrage de fil de fer barbelé à la frontière entre l'Ossétie du Sud et la Géorgie. « Nous partageons l'indignation de la Géorgie quant à la mise en place de barbelés. De telles démarches sont contraires au droit international et au cessez-le-feu (en date du 12 août 2008), entravent la libre circulation et pourraient contribuer à l'escalade de la tension. Cela est inadmissible et doit cesser », a-t-il estimé. (Source : RIA Novosti)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MSUE