Somalie : nouveaux affrontements à Kismayo

 

27 juin 2013

Somalie : nouveaux affrontements à Kismayo

Des habitants de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, ont rapporté que des affrontements meurtriers pour le contrôle du Jubaland ont eu lieu hier entre la milice Ras Kamboni, contrôlée par Ahmed Madobe qui s’est proclamé « président » du Jubaland début juin, et les forces loyales à Bare Hirale, un ancien ministre somalien de la Défense qui dirige maintenant sa propre milice et qui revendique aussi la présidence. « Sept personnes, dont trois civils, ont été tué et 4 autres blessés », a affirmé un résident de la ville, Ali Mohamed, ajoutant que les « tensions persistaient ». Le gouvernement central ne reconnaît pas le Jubaland comme région administrative et n’a reconnu aucune des revendications des différents chefs de guerre à la « présidence » du Jubaland ou au contrôle de Kismayo. La ville de Kismayo, aux mains des shebabs pendant plusieurs années et désormais sous le contrôle des troupes de l’AMISOM, a connu le 7 juin dernier d’autres affrontements meurtriers entre la milice Ras Kamboni et la milice d’Iftin Hassan Basto, qui s’est lui aussi autoproclamé « président » du Jubaland. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS MANUSOM