Mali : le parti de Dramé s’oppose à la tenue des élections le 28 juillet prochain

 

4 juill. 2013

Mali : le parti de Dramé s’oppose à la tenue des élections le 28 juillet prochain

Le Secrétaire général du parti pour la renaissance nationale (PARENA), présidé par Tiébilé Dramé, dénonce aujourd’hui la position des autorités maliennes défendant la tenue des prochaines élections présidentielles le 28 juillet prochain. Le PARENA « exprime sa vive préoccupation devant la cécité du gouvernement de transition et du ministre de l'Administration territoriale qui, contre les avis indiscutables des experts de la CENI et de la Délégation générale aux élections (DGE), s'entêtent à organiser le premier tour du scrutin le 28 juillet prochain », déplore-t-il. « Les conditions sont loin d'être réunies pour un scrutin transparent de sortie de crise », affirme-t-il, assurant que « ces difficultés, qui ne peuvent être résolues avant le 28 juillet, annoncent des élections bâclées et un chaos électoral aux conséquences imprévisibles ». Le ministre malien de l'Administration territoriale, le colonel Moussa Coulibaly, avait réaffirmé hier que le premier tour des élections présidentielles « aura lieu le 28 juillet ». (Source : Xinhua)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA