Mali : Hollande confirme la mort de l’otage Philippe Verdon

 

16 juill. 2013

Mali : Hollande confirme la mort de l’otage Philippe Verdon

Le président français, François Hollande, a confirmé hier la mort de l’otage français, Philippe Verdon, enlevé en novembre 2011 par AQMI au nord du Mali. « La mort de notre compatriote M. Philippe Verdon est formellement confirmée », indique le chef de l’État français dans un communiqué. « La dépouille sera transférée le plus vite possible dans notre pays et les autopsies permettront de connaître les causes de son décès », poursuit-il, assurant que les coupables « devront être identifiés et traduits devant la justice ». Quelques heures avant cette déclaration, M. Hollande avait annoncé que les forces françaises avaient « retrouvé une dépouille il y a dix jours au Nord Mali », ajoutant que la France « faisait tout pour avoir confirmation que ce pourrait être hélas le corps de Philippe Verdon ». M. Verdon avait été enlevé avec un autre de ses concitoyens, Serge Lazarevic, dans la nuit du 24 novembre 2011 dans un hôtel au nord-est du Mali. (Sources : AFP, JDD)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA