Liban : selon Sleimane, une nouvelle guerre civile est peu probable

 

18 juill. 2013

Liban : selon Sleimane, une nouvelle guerre civile est peu probable

Le président libanais, Michel Sleimane, a estimé aujourd’hui qu’il n’y a pas de signe de guerre civile imminente au Liban, et ce, malgré le conflit syrien. « Il est peu probable qu’un conflit ou une guerre civile éclate au Liban à cause de plusieurs facteurs », a déclaré le président dans une entrevue accordée au quotidien libanais Ad-Diyar et publiée aujourd’hui. « Aujourd'hui, nous rappelons à tous les effets désastreux (de la guerre) », a-t-il prévenu en soulignant la nécessité de tenir des séances de dialogue dès que possible pour conjurer les conflits sectaires « en ces moments fatidiques ». Rappelons que le Premier ministre libanais désigné, Tammam Salam, peine depuis le mois d’avril à former un nouveau cabinet à cause des divisions internes qui sont accentuées par la crise en Syrie. (Source : Daily Star)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL UNLOS