Mali: le gouvernement accuse le MNLA d'avoir violé le cessez-le-feu

 

21 juill. 2013

Mali: le gouvernement accuse le MNLA d'avoir violé le cessez-le-feu

Le gouvernement malien a accusé hier le MNLA d'avoir violé le cessez-le-feu après les affrontements meurtriers qui ont opposé de jeunes touaregs pro-Azawad et des membres de la communauté songhaï dans la ville de Kidal. « Des hommes armés ont attaqué la population favorable au Mali dans la ville de Kidal, tuant quatre personnes », a déclaré dans un communiqué le gouvernement de Bamako, affirmant qu'il s'agit d'une violation de la trêve signée avec le MNLA en juin dernier à Ouagadougou. Le MNLA a affirmé pour sa part qu'aucun de ses combattants n'a été impliqué dans les combats et qu'il respectait l'accord de Ouagadougou. (Source: Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA