Haïti : des victimes du choléra entendent porter leur cas devant un tribunal new yorkais

 

24 juill. 2013

Haïti : des victimes du choléra entendent porter leur cas devant un tribunal new yorkais

Le responsable du Bureau des avocats internationaux, Me Mario Joseph, indique aujourd’hui envisager d’engager des poursuites contre l’ONU devant un tribunal new yorkais afin de demander des réparations au nom de quelque 8000 Haïtiens victimes de l’épidémie de choléra qui a touché le pays entre 2011 et 2012. Selon une étude scientifique menée en 2012, cette épidémie aurait été importée au pays par du personnel de la MINUSTAH. Précisant que d’autres juridictions sont également envisagées, Me Joseph estime que les principaux obstacles auxquels les victimes doivent faire face dans leur quête de justice sont le manque de soutien du gouvernement haïtien et les réticences du Conseil de sécurité de l’ONU. « Il serait plus simple si le gouvernement haïtien voulait défendre les droits du peuple haïtien. Mais ils ne cherchent que des compromis pour rester au pouvoir. A ce niveau, c’est le plus grand obstacle », explique Me Joseph, qui égratigne au passage « le Conseil de sécurité qui ne veut pas créer un précédent avec le cas d’Haïti. Parce qu’ils ont plusieurs missions de paix dans le monde. Si le dossier aboutissait, cela pourrait servir de jurisprudence. Donc ils se battent pour ne pas créer de précédent ». (Source Alterpresse.org)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH