Liban : Hariri estime que le Hezbollah ne peut plus justifier son arsenal

 

2 août 2013

Liban : Hariri estime que le Hezbollah ne peut plus justifier son arsenal

L'ancien Premier ministre libanais Saad Hariri a affirmé aujourd’hui que le Hezbollah libanais ne pouvait plus justifier son arsenal militaire depuis son engagement à combattre au côté des forces du président syrien Bachar al-Assad. « L'idée (...) que le Liban a besoin des armes de la résistance (Hezbollah) pour faire face à la menace israélienne (...) est une idée qui n'a plus lieu d'être », a déclaré M. Hariri dans un discours télévisé. Les armes du Hezbollah « ont été transférées de la lutte contre l'ennemi israélien à la lutte contre le peuple syrien », a-t-il ajouté, en estimant que l'arsenal servait aussi à « instiller la peur dans la vie politique libanaise ». Le Hezbollah a toujours justifié au nom de la lutte contre Israël la nécessité d’avoir un arsenal militaire, toutefois, cet arsenal est un sujet de polémique au Liban depuis 2005. (Source : AFP)

 

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL UNLOS