Mali : Soumaïla Cissé reconnaît sa défaite

 

12 août 2013

Mali : Soumaïla Cissé reconnaît sa défaite

L’ancien ministre malien des Finances, Soumaïla Cissé, reconnaît aujourd’hui sa défaite au second tour de l’élection présidentielle qui s’est déroulé hier. S’exprimant au sortir d’une rencontre avec son concurrent, l’ancien Premier ministre du pays Ibrahim Boubacar Touré (IBK), M. Cissé a déclaré : « Je suis allé le voir pour le féliciter et lui souhaiter bonne chance pour le Mali ». Si cette déclaration de M. Cissé conforte les prévisions des analystes et des sondeurs qui prédisent à IBK une victoire écrasante, les résultats officiels du scrutin n’ont pas encore été publiés, seuls les deux tiers des bulletins de vote ayant été dépouillés. La large victoire d’IBK, la reconnaissance de cette victoire par M. Cissé et le taux relativement élevé de participation aux deux tours de scrutin laissent penser que le futur président jouira d'une solide légitimité, tant au plan domestique qu'au plan international. Un nombre important de défis attendent IBK dans ses nouvelles fonctions, parmi lesquelles la réconciliation entre les Touaregs et le reste de la population malienne, la gestion de la menace terroriste et le développement du nord du pays. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA