Somalie : MSF ferme ses activités pour insécurité

 

14 août 2013

Somalie : MSF ferme ses activités pour insécurité

Le président de MSF, Unni Karunakara, annonce aujourd’hui le retrait de l'organisation de Somalie suite à la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays. MSF a pris la décision de fermer « toutes ses activités humanitaires en Somalie (...) à partir d'aujourd'hui », indique le président de l’ONG lors d'une conférence de presse à Nairobi. « Nous partons parce que la situation a créé un déséquilibre insoutenable entre les risques auxquels nos équipes sont confrontées, les compromis que nous devons faire et notre capacité à fournir une assistance aux victimes somaliennes », explique M. Karunakara, avant de rappeler que « les incidents les plus récents sont l'assassinats brutal de deux membres de MSF à Mogadiscio en décembre 2011 suivi de la libération anticipée du tueur condamné ; ainsi que l'enlèvement de deux volontaires de MSF dans les camps de réfugiés de Dadaab au Kenya, détenues dans le sud de la Somalie et relâchées il y a un mois seulement après 21 mois de captivité. Présent depuis 22 ans au pays, MSF, qui assurait avec ses 1 500 employés « des soins de santé gratuits » était implanté dans onze sites du pays, dont les villes de Afgoye, Galkayo, Kismayo ou encore de Mogadiscio. (Source : Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM