Tchad

 

31 janv. 2008

Tchad

En raison d’attaques répétées, le Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) et d’autres organisations humanitaires décident d’évacuer leur personnel à l’est du Tchad et de ne laisser qu’un effectif minimal. Le porte-parole adjoint du Secrétaire général affirme que « au cours des trois derniers jours, cinq véhicules appartenant au HCR, à des organisations non-gouvernementales partenaires et à Médecins sans Frontières-Suisse ont été volés lors d'attaque à main armée ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT