Somalie : la MANUSOM préoccupée par les accusations de viol pesant contre des soldats de l’AMISOM

 

19 août 2013

Somalie : la MANUSOM préoccupée par les accusations de viol pesant contre des soldats de l’AMISOM

Le Représentant spécial de l’ONU pour la Somalie et Chef de la MANUSOM, Nicholas Kay, a exprimé hier sa profonde préoccupation concernant les allégations de viol collectif contre des soldats de l’AMISOM, et s'est félicité de la décision du gouvernement somalien d’enquêter sur l’incident. « Il est important que toute enquête sur la question soit rigoureuse et rapide. Je suis encouragé par la politique de tolérance zéro prônée par le président somalien », a déclaré M. Kay dans un communiqué. « S'il s’avère que les accusations sont fondées, les auteurs de ces actes devraient être poursuivis et tenus pleinement responsables (…) », a-t-il ajouté. L’AMISOM a annoncé le 15 août dernier l’ouverture d’une enquête concernant des allégations de viol collectif qui aurait été commis par certains de ses soldats et des soldats somaliens contre une femme qu’ils auraient enlevée et droguée début août à Maslah, un faubourg du nord de Mogadiscio. M. Kay a également indiqué que la MANUSOM poursuivait ses activités de promotion du respect des droits de l'homme et de la primauté du droit, en particulier dans le domaine des violences sexuelles. (Source : ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM MANUSOM