Tchad/Soudan

 

1er févr. 2008

Tchad/Soudan

Une source militaire tchadienne annonce que « la bataille de Massaguet a été très violente. L’armée n’a pas réussi à s’imposer ». La source ajoute que le président tchadien, Idriss Deby, se trouvait sur place, mais qu’il « aurait regagné la capitale ». Un responsable de la rébellion affirme « que nous sommes entre Massaguet et N’Djamena (…) je pense qu’on y sera (dans la capitale) ce soir ou demain matin ». Il s’agissait du deuxième affrontement entre l’armée et les rebelles.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT