UA/Kenya

 

3 févr. 2008

UA/Kenya

Le chef de l’opposition kenyane, Raila Odinga, demande à l’UA d’envoyer « une force de maintien de la paix parce que les violences au Kenya sont épouvantables ». La crise politique kenyane, déclenchée par la réélection serrée du président Mwai Kibaki aux élections du 27 décembre 2007, a coûté la vie à 800 personnes et entraîné le déplacement de 300 000 personnes. Les violences continuent malgré les efforts de médiation de la communauté internationale.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Organisations liées :

UA