France/Tchad

 

3 févr. 2008

France/Tchad

La France continue l’évacuation de ses ressortissants. De plus, plusieurs Mirages effectuent des vols de reconnaissances au-dessus de N'Djamena, puis sont transférés au Gabon « pour des raisons de sécurité ». L’un des trois chefs rebelles, Timan Erdimi, accuse la France de soutenir le régime « le plus corrompu de l'histoire de l'Afrique (et) au lieu d'évacuer et de nouer rapidement des relations avec nous, la France persiste à soutenir Déby ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT

 

 

 

États liés :

France