Libye - Somalie : les forces spéciales américaines effectuent deux raids

 

6 oct. 2013

Libye - Somalie : les forces spéciales américaines effectuent deux raids

Un porte-parole du Pentagone, George Little, a annoncé hier soir que les forces spéciales américaines ont mené deux raids en Libye, où ils ont capturé un des leaders présumés d’Al-Qaïda recherché depuis 15 ans, et en Somalie. « Suite à une opération américaine de contre-terrorisme, Abou Anas al-Libi est actuellement légalement détenu par l'armée américaine dans un endroit sûr à l'extérieur de la Libye », a-t-il indiqué. Une source proche d'Abou Anas avait auparavant rapporté à l’AFP que ce dernier « était en train de garer sa voiture devant chez lui, quand il a été encerclé par trois véhicules et avec une extrême rapidité, des hommes cagoulés ont brisé la vitre côté conducteur et l'ont tiré hors de son véhicule, avant de l'emmener avec eux ». Selon son fils, les ravisseurs avaient un fort accent libyen. Avant de rallier Al-Qaida, M. Abou Anas était membre du Groupe islamique de combat libyen (GICL), qui avait pour objectif de renverser le régime de Mouammar Kadhafi et de le remplacer par un État islamique radical. Plus tôt dans la soirée, ce même porte-parole confirmait que « le 4 octobre, des militaires américains ont été engagés dans une opération de contre-terrorisme à l’encontre d’un terroriste shebab connu », sans toutefois préciser si ce responsable avait été capturé, tué ou s’il avait échappé au raid. Selon un responsable américain cité par le New York Times, il aurait probablement été tué. De leur côté, les shebabs ont affirmé avoir été attaqués dans la nuit de vendredi à samedi par des forces spéciales britanniques et turques. (Sources : AFP, Reuters)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM BUPNUS MANUL MANUSOM