Mali : le président inaugure les états généraux de la décentralisation

 

21 oct. 2013

Mali : le président inaugure les états généraux de la décentralisation

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a estimé aujourd'hui qu'il faut apporter des réponses aux revendications des rebelles touaregs du MNLA et du HCUA, tout en plaidant pour l'indivisibilité du Mali. « Il nous faut apporter des réponses définitives aux frustrations de nos frères touaregs », a-t-il déclaré ce matin à Bamako, devant les 600 participants de la cérémonie d’inauguration des états généraux de la décentralisation. « Notre vision est celle d'un Etat fort », mais « l'Etat fort n'est pas antinomique des collectivités locales fortes », de souligner le chef de l’État. Il existe des « insuffisances et des dysfonctionnements » dans la politique de décentralisation jusqu'alors menée au Mali, a-t-il reconnu. Les états généraux de la décentralisation, une une des premières phases d'un dialogue censé pacifier le nord du Mali, visent à améliorer la gouvernance du pays au travers de l'approfondissement du processus de décentralisation. (Source : RFI)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA