Haïti : la MINUSTAH déplore les actes de violence autour des écoles

 

1er nov. 2013

Haïti : la MINUSTAH déplore les actes de violence autour des écoles

La Représentante spéciale de l'ONU en Haïti et chef de la MINUSTAH, Sandra Honoré, a déploré hier les incidents violents qui se sont produits autour des écoles du Cap Haïtien, dans le nord du pays. « Les informations selon lesquelles de jeunes étudiants ont été victimes de jets de pierre et d'attaque au gaz lacrymogène au Cap Haïtien m'inquiètent », a-t-elle affirmé. « De tels actes individuels sont particulièrement inquiétants en ce qu'ils mettent en péril la sécurité de tous et, en l'occurrence, celle de personnes jeunes et innocentes. Nous devrions tous nous sentir concernés par l'augmentation d'une telle violence dans la société, et la refuser avec fermeté, dans le respect de l'état de droit, le respect des autres, la tolérance, la dignité individuelle et les droits de l'homme », a-telle estimé. Mme Honoré a également souligné la nécessité de renforcer les structures institutionnelles et l'état de droit afin de mieux protéger la jeunesse. (Source : Xinhua)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSTAH