Kosovo : élections locales dans un climat de tensions

 

3 nov. 2013

Kosovo : élections locales dans un climat de tensions

Une quarantaine de communes du nord du Kosovo, à majorité serbe, organisent aujourd’hui les élections aux gouvernements locaux, pour la première fois depuis l’indépendance du pays en 2008. Le scrutin, qui fait figure de test pour les relations entre Belgrade et Pristina, a été émaillé par de nombreux actes d’intimidation et de violences. Au moins trois attaques ont déjà eu lieu cette semaine contre des candidats, et les extrémistes serbes ont lancé un appel au boycott. L'ordre sera ainsi assuré par au moins 5 500 policiers du Kosovo et des représentants de la mission EULEX. « Voter veut dire : perte de liberté, reconnaissance de l'indépendance du Kosovo, perte d'emplois et disparition des Serbes du Kosovo », peut-on lire sur une des nombreuses affiches placardées pour protester contre le scrutin. L'organisation d’élections municipales dans l'ensemble du territoire, y compris dans les parties serbes, est l'un des éléments clé de l'accord de normalisation des relations signé en avril dernier avec le gouvernement kosovar. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK