Mali : quatre morts et huit blessés dans l’explosion d’une mine antipersonnel au sud de Gao

 

4 nov. 2013

Mali : quatre morts et huit blessés dans l’explosion d’une mine antipersonnel au sud de Gao

Un fonctionnaire de la mairie de Ménaka, Ibrahim Ag Moha, a annoncé aujourd’hui la mort de quatre personnes dans l’explosion d’une mine antipersonnel au passage de leur véhicule, alors que huit autres blessés sont dans un état critique. « Le véhicule est un pick-up qui transportait 38 passagers. Il a sauté sur une mine entre Ansongo et Ménaka, au sud de Gao. Les quatre personnes sont mortes sur le coup et huit ont été blessées », a précisé M. Moha. La région de Ménaka a été le point de départ de la rébellion touarègue qui a précipité le Mali dans le chaos en janvier 2012. Des combats y ont opposé l'armée malienne aux rebelles, puis les rebelles touaregs aux islamistes armés. Malgré plusieurs opérations de déminage menées par les troupes françaises, des mines antichars et antipersonnel demeurent encore enfouies dans de nombreux endroits du nord du pays. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA