Somalie : Kay demande une « véritable enquête » dans une affaire de viol

 

21 nov. 2013

Somalie : Kay demande une « véritable enquête » dans une affaire de viol

Le représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Nicholas Kay,demande aujourd’hui à la justice somalienne de procéder à une « véritable enquête » après que la police ait arrêté une présumée victime de viol et le journaliste qui a rapporté l'affaire. « La jeune femme et le journaliste qui l'a interviewée ont été arrêtés en vertu d'une plainte d'un des journalistes (...) par qui elle affirme avoir été violée. La police nous a dit que tous deux risquaient d'être inculpés de dénonciation calomnieuse et allaient être traduits en justice », a expliqué à l'AFP le président du Syndicat national des journalistes de Somalie (NSUJ), Mohamed Ibrahim. Les violeurs présumés n'ont pas été arrêtés. Le viol est un sujet extrêmement sensible en Somalie ; une affaire similaire avait déjà défrayé la chronique en février dernier, lorsqu’une femme ayant accusé des soldats de l’avoir violée ainsi qu'un journaliste à qui elle s'était confiée avaient été condamnés à de la prison ferme pour outrage aux institutions. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM