RD Congo : la MONUSCO et l'UNICEF s'alarment face aux exécutions extrajudiciaires présumées de jeunes hommes et d’enfants à Kinshasa

 

27 nov. 2013

RD Congo : la MONUSCO et l'UNICEF s'alarment face aux exécutions extrajudiciaires présumées de jeunes hommes et d’enfants à Kinshasa

La MONUSCO et l’UNICEF ont tiré aujourd’hui la sonnette d’alarme face aux rapports préoccupants faisant état de disparitions et d'assassinats de jeunes hommes et d'enfants dans certaines communes de Kinshasa. Une vingtaine de personnes, dont 12 enfants, auraient trouvé la mort depuis le début de l’opération « Coup de poing », lancée par les autorités congolaises pour la période du 15 novembre au 15 février 2014 afin d'endiguer la délinquance urbaine. Les deux organisations ont ainsi appelé ce matin les autorités judiciaires à mener des enquêtes approfondies pour que les responsables de ces actes soient traduits en justice, conformément au Code pénal congolais. L’UNICEF a par ailleurs profité de l'occasion pour réitérer la volonté de l’ONU à soutenir le Gouvernement congolais dans la recherche de solutions durables aux problèmes de la réinsertion sociale des enfants et des jeunes. (Source : Radio Okapi)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MONUSCO