Mali : le soutien accordé au MNLA nuit à la pacification du pays, selon Bamako

 

4 déc. 2013

Mali : le soutien accordé au MNLA nuit à la pacification du pays, selon Bamako

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a estimé aujourd’hui que soutenir le MNLA dans la région de Kidal n'aidait pas à la pacification du Mali. « Laisser croire qu'un soutien au MNLA peut conduire à résoudre des prises d'otages est d'une naïveté déconcertante », a-t-il déclaré dans un entretien en marge du sommet de l'Élysée sur l'Afrique, qui se tient à Paris. « La communauté internationale nous oblige à négocier sur notre sol avec des gens qui ont pris des armes contre l'État. Je rappelle que nous sommes un pays indépendant », a-t-il poursuivi, soulignant que le soutien au MNLA ne permettait pas à l'État malien de reprendre le contrôle de l'ensemble de son territoire. Malgré la signature de l’accord de Ouagadougou le 18 juin dernier, les relations restent tendues entre le groupe touareg et le gouvernement. (Source : AFP)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUSMA