Centrafrique : l’ONU appelle les parties à mettre fin aux attaques contre les civils

 

19 déc. 2013

Centrafrique : l’ONU appelle les parties à mettre fin aux attaques contre les civils

Un groupe d'experts des droits de l'homme de l’ONU appellent aujourd’hui les parties au conflit en Centrafrique à prononcer une trêve ainsi qu’à mettre fin aux attaques contre les civils. « (…) Il est encore possible d'échapper au spectre d'une guerre généralisée et de ses terribles conséquences et de déclarer une trêve immédiate avant d'entamer un dialogue et des pourparlers de paix », affirme les experts et d’ajouter : « nous exhortons toutes les parties de saisir toute occasion pour éviter de nouvelles effusions de sang ». « Les violences choquantes qui sont actuellement perpétrées en RCA menacent de provoquer un conflit interconfessionnel à grande échelle entre chrétiens et musulmans. Elles doivent donc prendre fin dès maintenant », poursuivent-ils. « Les responsables des atrocités devront rendre des comptes. C'est un élément très important pour prévenir de nouvelles violences ou de futurs cycles de violences », assure pour sa part l'ambassadrice américaine à l'ONU, Samantha Power, en visite à Bangui. Les experts ont été mandatés par le Conseil des droits de l'homme pour examiner, conseiller et faire rapport sur les situations des droits humains en RCA. (Sources : JDD, ONU)

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA MICOPAX MISCA