Tchad

 

10 févr. 2008

Tchad

L’opposition tchadienne n’a toujours pas de nouvelle des nombreux opposants politiques arrêtés depuis une semaine, dont un ancien chef d’État, Lol Mahamat Choua, un rival lors des élections de 2001, Ngarlegy Yorongar, et un ancien colonel « sudiste », Abdelkader Wadal Kamougué. Le président Idriss Déby affirme ne pas s’occuper de leur sort, puisqu’il est « sur le terrain pour sauver le pays ». HRW affirme que plusieurs militants ont pris le chemin de la clandestinité.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT