Soudan/Darfour

 

11 févr. 2008

Soudan/Darfour

Le gouvernement soudanais affirme « être surpris par le double standard démontré par le Secrétaire général de l’ONU, le représentant spécial conjoint (Rodolphe Adada, aussi Chef de la MINUAD) et certains pays qui ont condamné l’armée nationale alors qu’elle faisait son devoir en protégeant la souveraineté de la nation ». Selon lui, la communauté internationale n’a pas condamné les rebelles qui, en prenant ces territoires par la force, ont fait des victimes innocentes.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD