Centrafrique: l’ONU accuse les soldats tchadiens d’avoir tiré « illégitimement »

 

4 avr. 2014

Centrafrique: l’ONU accuse les soldats tchadiens d’avoir tiré « illégitimement »

AFP - Les soldats de l’armée tchadienne ont tiré sans avoir été provoqués sur la foule à Bangui en Centrafrique le week-end dernier, tuant au moins 30 personnes et faisant au moins 300 blessés, a indiqué aujourd'hui l’ONU. «Dès que le convoi de l’armée nationale tchadienne a atteint la zone de marché du (quartier) PK12, ils auraient ouvert le feu sur la population sans qu’il y ait eu de provocation», a déclaré à Genève un porte-parole de l’ONU aux droits de l’Homme, Rupert Colville, présentant aux médias les premiers résultats des enquêteurs des Nations unies sur l’incident.

 

Lire l'article

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

BINUCA EUFOR-RCA MISCA