Tchad/Soudan

 

14 févr. 2008

Tchad/Soudan

Le gouvernement tchadien soutient que les 100 prisonniers rebelles qui ont été capturés durant l’attaque contre la capitale sont « des mercenaires soudanais, des militants islamistes et des membres d’Al-Qaïda ». Le ministre tchadien de l’Intérieur, Mahamat Ahmat Bachir, affirme que « 40% des prisonniers sont Soudanais et que les Tchadiens sont des mercenaires à la solde du Soudan ». M. Bachir promet que tous les rebelles se cachant dans la capitale seront arrêtés.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT