Serbie/Kosovo

 

17 févr. 2008

Serbie/Kosovo

Le président serbe, Boris Tadic, affirme que la Serbie n'aura pas recours à la violence. Le Premier ministre serbe, Vojislav Kostunica, déclare que « le président des États-Unis (…), de même que ses partisans européens, figureront dans l'Histoire de la Serbie en lettres noires ». Dans la partie serbe de la ville kosovare de Mitrovica, des grenades sont lancées dans des bâtiments de l’UE et de l’ONU, sans faire de blessé. La KFOR s’y était déployée en prévision de violences.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK