Tchad/Soudan

 

17 févr. 2008

Tchad/Soudan

Les rebelles tchadiens déclarent qu’ils ne repartiront pas vers N'Djamena « sans avoir une direction unique » et souhaitent désigner « un chef de consensus le plus tôt possible ». Ceux-ci mentionnent plusieurs problèmes de coordination militaire et politique entre l’UFDD, le RFC et l'UFDD-F. Par ailleurs, le gouvernement tchadien affirme que l’un des opposants disparus, l'ancien vice-président Wadal Abdelkader Kamougue, est « vivant et libre », mais se cacherait.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT