Philippines/Kosovo

 

19 févr. 2008

Philippines/Kosovo

Le secrétaire philippin des Affaires étrangères, Alberto Romulo, déclare que « les Philippines ne s’opposent pas à l’idée de l’indépendance du Kosovo, mais préférerait une issue (…) qui prend en compte les principes de souveraineté et d’intégrité territoriale acceptés internationalement ». Le Front Moro de libération islamique (MILF) considère « qu’un tabou a été brisé et qu’aucun État ne peut envisager que la sécession ou l’indépendance ne sont pas possibles à l’ONU ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EIS EULEX-Kosovo KFOR MINUK