DIAGNE, Dr. Mountaga

Université du Québec à Montréal

Domaines d'expertise

 

Afrique et maintien de la paix, Genre, Cantonnement, Sécurité humaine, Désarmement, Démobilisation, Réintégration


Parcours académique et professionnel

 

Mountaga Diagne est actuellement chargé d’enseignement à la Faculté des Sciences sociales à l’Université d’Ottawa. Il y enseigne plusieurs cours, notamment « Résolution des conflits », « Théories des conflits », « Démographie et développement international » et « Sécurité humaine en Afrique ». Il enseigne aussi à l'Université St-Paul d'Ottawa en études des conflits. Il a également été chargé de cours de science politique à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il est détenteur d'un doctorat de cette même université. Sa thèse porte sur les rapports entre l’État et les confréries religieuses dans la gouvernance locale et la démocratisation au Sénégal. M. Diagne est également titulaire d’une maîtrise en politique internationale-droit international et d’un baccalauréat en science politique à l’UQAM. Au sein du Réseau, il a été rédacteur en chef du bulletin du maintien de la paix. Il a aussi rédigé plusieurs fiches documentaires pour le lexique et sur les États contributeurs sur le site www.operationspaix.net. Il a également mené plusieurs enquêtes au Sénégal, au Mali et à New-York, à l’ONU auprès des missions francophones, européennes et africaines sur le thème du renforcement des capacités en maintien de la paix. Il a aussi été chargé de projet pour une étude documentaire commanditée par le Ministère des Affaires Étrangères sur la participation des francophones dans les opérations de paix. De 2002 à 2005, il a été chercheur pour le Centre Pearson pour le maintien de la paix où il a travaillé sur plusieurs questions liées au maintien de la paix et sur les conflits en Afrique.


Principales publications


Livres


2014 (en préparation) Mountaga Diagne, Les espaces religieux au Sénégal : la gouvernance locale à Touba, Cambérène et Médina Baye, Karthala, Paris. 320 pages.



Chapitres de Livre

 

2014 (sous presse) Mountaga Diagne, « L’hégémonisation de l’arène politique locale par les confréries musulmanes », dans Décentralisation et hybridité institutionnelle de l’arène politique locale, sous la direction de Nancy THÈDE, Paris, Karthala.

 

2014 (sous presse) Mountaga Diagne, « La gouvernance des foyers-religieux au Sénégal», dans L’islam au Sénégal, sous la direction de Abdourahmane Seck et Kaag Mayke, Paris, Karthala.

 

2013, Mountaga Diagne, « Cambérène, Lieu sacré et espace refuge : le capital social des mouvements associatifs layennes », Le Sénégal sous Abdoulaye Wade. Le SOPI à l’épreuve du pouvoir, sous la direction de Momar Coumba Diop, Paris, Tome II, CRES, Karthala, Juillet.

 

2012, Mountaga Diagne, Chap. 4. « La réapparition du patrimoine cultuel par les jeunes layennes de Cambérène : fondements et actions des associations communautaires», dans L’Afrique des Générations. Entre tensions et négociations, Muriel Gomez-Perez et Marie Nathalie Leblanc, Paris, KARTHALA.

 

2011, (sous presse) Mountaga Diagne, « Les associations Layennes de Cambérène : entre logiques intergénérationnelles et besoin de préservation des identités locales », dans « L’Afrique : d’une génération à l’autre », M. Gomez-Perez et M. N. Leblanc, Paris, KARTHALA.

 

2008. « Décentralisation et participation politique en Afrique : le rôle des confréries religieuses dans la gouvernance locale au Sénégal », ARUC-ISDC, Septembre.

 

2004. « Les opérations de désarmement, de démobilisation et de réintégration en Afrique : les cas de l’Afrique occidentale et centrale », Mountaga Diagne, Yvan Conoir Publié dans le Guide du Maintien de la Paix, Éditions Athena.


Diagne, Mountaga. 2003. « Les implications de l'utilisation de la notion de la guerre en relation avec les attaques du 11 septembre et la riposte américaine ». Publications, Le Réseau International des Chaires de l'Unesco en communication. Montréal: UQAM, pp.1-17.

 

Diagne, Mountaga et Yvan Conoir. 2003. « Les opérations de DDR en Afrique : les cas de l'Afrique Occidentale et Centrale». Dans Jocelyn Coulon (dir), Guide du Maintien de la paix, Montréal (Outremont): Athéna Editions, pp 17-38.

 

Diagne, Mountaga, Marianne Reux, Jean François Rioux, Marco Sassoli et Marianne Reux. 2003. « The Missing : étude des mécanismes existants destinés à éclaircir le sort des personnes portées disparues », Revue Internationale de la Croix Rouge, Genève: CICR, Janvier 2003.

Articles publiés dans une revue scientifique, avec comité de lecture

 

2013 (soumis), Mountaga Diagne, " Confréries religieuses et développement au Sénégal : Le capital social des chefferies et associations tidjanes-niassènes à Kaolack", Revue Canadienne des Études en Développement, « La religion et le développement international: une perspective canadienne », Décembre.

 

2013 (soumis) Mountaga Diagne, « Les Théories sur l’État en Afrique : entre analyses macropolitiques et micropolitiques. L’utilité d’une approche combinée » à publier dans la Revue Canadienne d’Études Africaines.

 

 

Comptes-rendus d’ouvrages

 

2011, “Securing Africa. Post-9/11 Discourses on Terrorism” Edited by Malinda Smith, compte-rendu critique pour la Revue Études Internationales, Institut Québécois des Hautes Études Internationales (décembre).

 

2011, « Le soutien américain à la Francophonie- Enjeux africains, 1960-1970 ». Marine Lefèvre, compte rendu critique pour la Revue Études Internationales, Institut Québécois des Hautes études internationales, (Juillet). http://www.erudit.org/revue/ei/2011/v42/n3/1006231ar.html?vue=resume

 

2010, « Islam, mysticisme et marginalité : les Baay Faal du Sénégal ». Charlotte Pezeril, compte rendu critique pour la Revue Canadienne des Études Africaines, Université d’Ottawa. http://ejournals.library.ualberta.ca/index.php/cjas-rcea/article/view/7652

 

2009. «The Roots of African Conflicts. The Causes and Costs. A. Nhema et P. Zeleza », compte rendu critique pour la Revue Études Internationales, Institut Québécois des Hautes études internationales. http://www.erudit.org/revue/ei/2009/v40/n4/038951ar.pdf