Tchad

 

25 févr. 2008

Tchad

Deux opposants politiques tchadiens, Kamougué Wadal Abdelkader et Saleh Kebzabo, demandent « l'instauration immédiate d'un cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire national » et « la convocation sans délai d'un dialogue national inclusif sous les auspices de l’ONU, l’UA et l’UE ». Les présidents de l’URD et de l’UNDR souhaitent également la création « d'une commission internationale d'enquête chargée de faire la lumière sur les arrestations » politiques.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT