France/Tchad

 

26 févr. 2008

France/Tchad

Le président français, Nicolas Sarkozy, demande des clarifications sur le sort des trois dirigeants de l'opposition tchadienne avant d’envisager une visite au Tchad. Le gouvernement tchadien met Lol Mahamat Choua en résidence surveillée, « dans un souci d'apaisement ». Amnesty International accuse la France d’avoir su que les trois opposants politiques avaient été arrêtés, puis incarcérés au quartier général des services de renseignements.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT