Tchad/Soudan

 

27 févr. 2008

Tchad/Soudan

Les proches de l’opposant tchadien porté disparu, Ngarlejy Yorongar, démentent les allégations du ministre tchadien des Affaires étrangères, Ahmad Allam-Mi, voulant que M. Yorongar soit vivant et en liberté. Par ailleurs, M. Allam-Mi soutient que « son gouvernement participe à des négociations secrètes avec des groupes rebelles qui sont favorables à la paix et à la réconciliation nationale », ajoutant que « la main reste tendue pour ceux qui veulent toujours » négocier.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT