États-Unis/Liban

 

29 févr. 2008

États-Unis/Liban

À la suite de l’envoi du bâtiment de guerre américain, le USS Cole, au large du Liban, un député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, déclare que « l'initiative américaine menace la stabilité du Liban », ajoutant que le Hezbollah ne « céderait pas aux menaces et à l'intimidation militaire exercée par les États-Unis pour imposer leur hégémonie sur le Liban ». Le président américain, George W. Bush, affirme qu’il s’agit d’une « démonstration de soutien à la stabilité régionale ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL