Tchad/Soudan

 

29 févr. 2008

Tchad/Soudan

Le président tchadien de l'Assemblée nationale, Nassour Guelendouksia, annonce « la prolongation de l'état d'urgence de 15 jours, soit jusqu'au 15 mars ». L’État d’urgence institue un couvre-feu entre minuit et 6h et donne des pouvoirs accrus aux gouverneurs régionaux, tel que le contrôle des personnes et des véhicules. Certaines ONG accusent le président tchadien, Idriss Déby, d’utiliser l’état d’urgence pour réprimer les opposants politiques.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT