Tchad

 

3 mars 2008

Tchad

Le gouvernement tchadien crée une commission d’enquête afin « de rechercher et produire les informations sur les personnes portées disparues et les dommages subis par l'État et les populations » entre le 28 janvier et le 8 février. Dirigée par le président de l'Assemblée nationale, Nassour Ouaïdou, elle sera composée de 11 membres, dont des représentants de l’UE, l’UA, de la France et de l’OIF. Le sort de l'un opposant politique, Ibni Oumar Mahamat Saleh, est encore inconnu.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT

 

 

 

Organisations liées :

UA UE

 

 

 

États liés :

France