ONU/Somalie

 

4 mars 2008

ONU/Somalie

Le Représentant spécial de l’ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, déclare que les erreurs commises par les Somaliens par le passé ne justifient pas le fait que la communauté internationale ignore les problèmes somaliens, ce qu’il assimile à une « punition collective ». Le Conseil de sécurité de l’ONU doit jouer un rôle de premier plan, mais peut être appuyé par l’UA, l’UE et la Ligue arabe. Selon lui, cet engagement doit dépasser l’aide alimentaire.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

AMISOM