Comores

 

6 mars 2008

Comores

Dans un communiqué, des leaders rebelles de l’île d’Anjouan accusent le gouvernement comorien « de fomenter des émeutes dans le but de justifier une invasion militaire » de l’île rebelle. Le communiqué critique les membres de la communauté internationale pour « leur support (au président comorien, Ahmed Abdallah Mohamed) Sambi, dans ses actions génocidaires ». L’UA doit envoyer 600 soldats soudanais et 150 Sénégalais pour soutenir le gouvernement comorien.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MAES

 

 

 

États liés :

Sénégal Soudan