ONU/Darfour

 

10 mars 2008

ONU/Darfour

Un responsable du PAM, Kenro Oshidari, déclare qu’un manque de fonds empêchant la livraison d’aide par voie aérienne, combiné à l’augmentation de l’insécurité sur les routes, oblige l’organisme de réduire de moitié son aide alimentaire au Darfour. Depuis le début de l’année, 45 camions et six véhicules de passagers ont été capturés par des bandits. Le PAM est toujours sans nouvelles de 23 conducteurs et de 37 camions. L’aide aérienne coûte 6,2 millions par mois.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

MINUAD