France/Tchad/Soudan

 

12 mars 2008

France/Tchad/Soudan

L’opposant tchadien, Ngarlejy Yorongar, déclare que « la France ne peut pas continuer à tenir un rôle de gendarme. En le faisant, elle donne l'impression de soutenir les dictatures en Afrique ». M. Yorongar estime « qu’il doit également y avoir un dialogue entre les partis politiques au Tchad et au Soudan, et l'Union européenne doit faciliter ce dialogue », ajoutant qu’il a écrit au président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, et au Parlement européen pour leur aide.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT

 

 

 

États liés :

France