Kosovo : la tentation du radicalisme islamiste gagne le Kosovo

 

8 déc. 2015

Kosovo : la tentation du radicalisme islamiste gagne le Kosovo

Le Monde - Assigné à résidence en attendant son procès début 2016, le jeune homme de 28 ans broie du noir. Aussi noir que le drapeau des djihadistes auxquels il s’était joint vers Alep durant l’hiver 2013-2014. « Je croyais faire quelque chose de pur et juste. Aujourd’hui, je suis marqué au fer rouge : terroriste, même si je n’en suis pas un », jure le jeune homme au visage encore adolescent parsemé de touffes de poils de barbe blonds. « C’est pas demain que j’aurai une copine. Il n’y a pas de femme pour les terroristes », lâche-t-il avec un sourire forcé.


Lire l´article

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EULEX-Kosovo KFOR MINUK OMIK