02. Liban

 

13 mars 2008

02. Liban

Après le 16e report de l’élection présidentielle au Liban, l’ancien député pro-syrien, Talal Arslane, et le leader zghortiote, Sleimane Frangié, déclarent que « le général Sleimane, s’il a été candidat de consensus, ne l’est plus ». L’ancien ministre pro-syrien, Wi’am Wahhab, affirme « qu’il n’y aura pas de présidentielle cette année même. Et en 2009, le candidat sera le général Michel Aoun ». Par ailleurs, le Liban est invité au Sommet arabe à Damas.

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

FINUL