Tchad/soudan

 

13 mars 2008

Tchad/soudan

Le chef tchadien de l'Alliance nationale (AN), Mahamat Nouri, déclare « qu’il n’y a pas de nouvelle offensive », ajoutant que les rebelles étaient déjà au Tchad. M. Nouri estime que le président tchadien, Idriss Déby, « cherche un prétexte pour ne pas signer l’accord » avec le Soudan. M. Nouri précise que « même si nous ne sommes pas encore repassés à l'offensive, la guerre continuera tant que nous n'aurons pas atteint notre objectif en renversant Déby ».

 

 

Partagez cette actualité


 

 

 

 

Opérations liées :

EUFOR Tchad-RCA MINURCAT